Linkbait en pratique : comment créer du contenu qui incite les backlinks ?

/, Référencement naturel/Linkbait en pratique : comment créer du contenu qui incite les backlinks ?
  • Linkbait

Linkbait en pratique : comment créer du contenu qui incite les backlinks ?

Linkbait en pratique : comment créer du contenu qui incite les backlinks ?
1 (20%) 1 vote

Avez-vous remarqué que certaines pages sur votre site internet génèrent plus de liens entrants que d’autres ?  Avez-vous essayé de comprendre pourquoi, afin d’en créer d’autres pages pour attirer plus de backlinks ? Dans le monde du référencement naturel, ces pages sont appelées des «linkbait».

Alors, commençons par définir ce que c’est un «linkbait».

Qu’est-ce qu’un «linkbait» ?

Le concept du «linkbait» est un contenu web qui est spécialement conçu pour attirer les liens. C’est un contenu tellement unique, riche et original qu’il capte l’attention des influenceurs du web. Impossible d’imaginer une personne influente dans son domaine, ne pas parler de votre article et par conséquent envoyer un lien vers celui-ci. Les liens générés par les contenus linkbait, améliorent remarquablement le référencement.

Généralement, le  contenu «linkbait» peut-être:

  • Un guide, bien détaillé
  • Un contenu interactif, par exemple, un outil d’analyse, ou un questionnaire/quiz, etc…
  • Une image/gif/vidéo
  • Un projet parallèle pour une niche spécifique

Les liens aident non seulement à renforcer l’autorité globale de votre site Web, en permettant à ce dernier d’attirer plus de trafic organique, mais aussi permettent au site d’être visible dans les SERPS sur de nombreux mots clés (du fait de la qualité du contenu).

L’article « The Beginner’s Guide to the Paleo Diet »  de Steve Kamb illustre parfaitement l’idée ci-dessus. A lui seul, l’article dispose de plus de 2k liens entrants, à partir de plus de 700 domaines référents et se positionne dans les SERPS sur plus de 1.900 mots-clés. En moyenne, cet article génère à lui seul 74k visites organiques / mois !

exemple Linkbait

Tous ces liens, boostent le référencement du site dans sa globalité. Ainsi, nous voyons que NerdFitness.com se positionne sur près de de 160K mots clés dans les résultats de recherche.

Linkbait exemple

Comment rendre votre «linkbait»  attrayant ?

En se basant sur le livre « Contagious » de Jonah Berger, qui parle des principes psychologiques qui poussent les gens à partager du contenu, les internautes tendent à partager des liens, lorsque ceux-ci :

  • Les aident à se sentir mieux ou agrémentent leurs points de vue
  • Les font ressentir des émotions telles que la colère, crainte, bonheur ou rire, etc…
  • Les relient aux actualités et aux faits divers (c’est le principe du « newsjacking »)
  • Leur présentent une utilité ou une valeur ajoutée telle une étude.
  • Ont été déjà partagés par plusieurs autres internautes.

L’article de NerdFitness adhère à plusieurs de ces principes. Il est utile et c’est une bonne référence. Il est également amusant (grâce à ses images personnalisées et détails insensés) et suscite les émotions des gens.

Au final, quel que soit la forme de votre linkbait, vous devriez s’assurer qu’il répond à un maximum de ces 4 exigences ci-dessous.

Linkbait

1) Assurez-vous que votre «linkbait» offre une valeur ajoutée :

La plupart des gens mesurent la valeur d’un contenu en se basant sur des attributs arbitraires (par exemple longueur / profondeur du contenu, nombre de mots, etc.). Certes, ces attributs sont  importants, mais il est important de se rappeler que la valeur est relative. Quelque chose qui est intéressante pour une personne peut ne pas être utile pour une autre.

Comme la notion de valeur ajoutée est relative, le «linkbait» doit couvrir les besoins de votre audience cible. Vous n’avez pas besoin de faire un contenu long ou extrêmement approfondi pour faire un contenu linkbait. Vous pouvez par exemple, reprendre un article intéressant et y ajouter votre propre touche (unique) pour faire du linkbait.

2) Assurez-vous que votre «linkbait» réveille des émotions :

Les gens partagent les blagues qu’ils trouvent drôles. Pareil pour les internautes, dès que le contenu les fait rire, ils le partagent. Alors, n’hésitez pas à utiliser l’humour, c’est certain, votre «linkbait» générera des liens.

Si plaisanter n’est pas votre tasse de thé, vous pouvez avoir recours aux autres émotions telles que la colère, la crainte, la surprise, l’excitation.

3) Assurez-vous que votre «linkbait» soit bien attractif :

Il est important de se rappeler que pour que quelqu’un place un lien  vers un contenu, ce processus de quatre étapes doit se produire:

  • Regarder: La personne découvre pour la première fois votre linkbait
  • Consommer: La personne clique et consomme votre contenu
  • Apprécier: L’internaute apprécie fortement le contenu
  • Partager: Elle mord à l’hameçon « le bait » et crée un lien vers votre contenu

Si votre «linkbait» n’est pas assez attractif, vous perdrez le visiteur entre l’étape Consommer et Apprécier. C’est parce que les visuels aident les gens à consommer du contenu plus rapidement et plus facilement, ce qui augmente la probabilité qu’une personne appréciera de consommer ce contenu et, par conséquent, finira par partager un lien vers l’article.

4) Assurez-vous que votre «linkbait» soit médiatique :

Si vous voulez que les sites d’actualités s’intéressent à votre «linkbait», vous devez intégrer du contenu digne d’intérêt. Le « newsjacking » est une bonne stratégie à prendre en compte.

En d’autres termes, pensez à combiner votre «linkbait» à une information qui fait le buzz.

Où trouver de bons exemples de «linkbait» ?

Le moyen le plus simple de trouver des « linkbaits » est de reprendre ce qui a fonctionné pour vos concurrents.

Vous pouvez également transformer une simple page en « linkbait », simplement, en la remettant à jour, en améliorant le design et en modifiant le contenu.

Comment promouvoir votre « linkbait » ?

Si vous adoptez l’approche de construire un « linkbait » et attendre que les internautes partagent votre contenu, vous vous plantez ! (rappelez-vous du cheminement : regarder, consommer, apprécier et partager)

Voici 3 étapes pour promouvoir votre « linkbait » :

  • Parlez-en à vos internautes qui vous suivent (« owned media »): utilisez vos comptes de réseaux sociaux, ils sont gratuits et efficaces.
  • Payez pour être exposé à vos internautes cibles (« paid media ») : grâce aux plateformes payantes, vous ciblerez mieux des internautes intéressés par votre « linkbait ». Prenez en considération, par exemple, les posts sponsorisés sur Facebook, ou bien le paiement de tweets par des influenceurs ou même recourir aux plateformes de publicité en ligne telle que Taboola.
  • Diffusez votre « linkbait » aux internautes acquis (« earned media ») : cette campagne consiste principalement à répandre votre « linkbait » en sensibilisant les internautes qui pourraient apprécier votre contenu. L’idée étant, s’ils pouvaient l’apprécier, ils pourraient le partager.

Alors résumons,

Un « linkbait » est plus que créer du contenu attrayant et unique.

Pour que votre « linkbait » soit un succès et génère des backlinks, vous devriez bien concevoir votre contenu, bien définir votre audience et bien exécuter votre plan promotionnel.

2017-03-15T16:00:47+00:00

One Comment

  1. Benjamin seo-rockpower 29 mars 2017 at 20 h 00 min - Reply

    Très très bon petit tuto pour aider à diffuser et propager ces articles. Pour moi, le meilleur moyen de réaliser un contenu viral, au-delà de la valeur ajoutée, c’est de le relayer sur les médias sociaux e( en payant bien évidemment, faut pas pousser 😀 ) comme tu l’as mentionné. 🙂

Leave A Comment

Lire les articles précédents :
temps de chargement site web
Impact du temps de chargement sur le taux de rebond

On le sait tous, les acheteurs attendent une expérience mobile rapide et fluide. S'il y a trop de frictions, ils...

Fermer