Recherche vocale 2018: tout ce que vous devez savoir

//Recherche vocale 2018: tout ce que vous devez savoir
  • recherche vocale 2018

Recherche vocale 2018: tout ce que vous devez savoir

Si vous avez dernièrement suivi les actualités du web, vous avez certainement remarqué beaucoup de « focus » sur le sujet de la recherche vocale. Ceci est tout à fait normal vu l’impact de cette innovation non seulement sur le référencement, mais sur l’ensemble du marketing digital. Dans cet article, vous trouverez tout ce que vous devez savoir sur la recherche vocale en 2018 !

Comment fonctionne la recherche vocale (pour l’instant)?

Aujourd’hui, en termes d’optimisation, la recherche vocale est « résumée » à la nécessité d’apparaître en « featured snippets », afin que Google propose un résultat « vocal » aux utilisateurs.

exemple recherche vocale google

A vrai dire, c’est étrange, de voir que la recherche vocale est conditionnée à l’apparition dans les « featured snippets ». Ceci dit, il y a 2 points à prendre en considération:

  • D’abord, ceci est la façon dont cela fonctionne aujourd’hui. Nous pouvons supposer que Google a du mal à trouver suffisamment de contenu adapté à la recherche vocale pour le proposer directement aux utilisateurs. C’est pourquoi la Voice Search repose pour l’instant sur les « featured snippets ».
  • Ensuite, on peut aussi supposer que Google a besoin de plus d’informations structurées sur les sites web; ce qui n’est pas le cas aujourd’hui – très peu de sites utilisent les markeurs de données (schema.org). Du coup, le passage par les « featured snippets » est une opportunité pour Google d’avoir plus de sites « markés ».

Vous l’avez compris – à ce jour – l’enjeu de la « featured snippet » est important. Mais gardez à l’esprit une chose importante: votre première priorité ne doit pas être la « featured snippet », mais plutôt proposer un contenu de qualité.

Comment optimiser votre site web pour la recherche vocale?

Voici quelques bonnes pratiques pour l’optimisation de votre site web pour la recherche vocale:

  1. N’essayez pas de répondre à toutes les questions du monde: concentrez-vous uniquement sur la question principale sur laquelle vous souhaitez que votre entreprise se positionne. S’il n’y a pas d’intérêt en termes de recherches sur un sujet particulier, ne perdez pas votre temps, en faisant un contenu là-dessus.
  2. La recherche vocale devrait couvrir un max de contenu: Nous sommes d’accord que le but est de répondre aux questions des utilisateurs en fournissant des réponses de qualité ? Toutefois, ne vous limitez pas à créer une ou des  FAQ! Qu’allez-vous faire si vous avez 978 produits ou des centaines de services sur votre site web? Est-ce que vous faites 978 pages ? Vous devriez penser à intégrer un contenu éligible à la recherche vocale dans vos fiches produits ou encore dans vos pages services. D’ailleurs, au lieu de créer des dizaines de pages, pensez à optimiser votre page « Qui sommes nous », vous y serez plus rapidement.
  3. Optimisez le référencement de votre question: Concrètement, il faudra:
    1. Avoir votre question dans les titres,
    2. Avoir la réponse dans le premier paragraphe,
    3. Marquer votre contenu avec des schema tags
    4. Vous assurer que les robots ont accès à la page contenant la réponse
    5. Améliorer la vitesse de chargement de votre page
    6. vous assurer que votre site Web est mobile et sécurisé (HTTPS)
    7. Créer des liens (internes et externes) vers le contenu que vous souhaitez positionner,
    8. Structurer votre contenu: soyez logique lorsque vous racontez l’histoire dans votre contenu. Mais aussi, n’hésitez pas à utiliser des listes à puces ou des tableaux pour mieux illustrer vos idées.
    9. Optimiser vos fiches locales, et en particulier votre fiche Google My Business
    10. Faire la promotion de votre contenu sur vos réseaux sociaux – ne gardez pas votre contenu caché, juste parce qu’il répond à une question. Pourquoi faire ça? Cela donne à Google de bons signaux concernant votre contenu: partages, mentions J’aime …
  1. Intégrer un visuel dans votre contenu: Même si aujourd’hui, la recherche vocale n’affichera pas votre image et ne lira pas votre vidéo, il est très important d’envisager d’avoir des éléments média dans votre contenu, pour 2 raisons:

– Premièrement, cela pourrait indiquer à Google que le contenu que vous proposez est complet,
– Ensuite, dans un futur proche, il est possible que Google alerte l’utilisateur de la présence d’une vidéo ou d’une image dans le contenu et s’il le voulait, Google pourrait l’envoyer sur son Chromecast, TV, mobile … Donc, ça vaut vraiment le coup d’avoir des éléments visuels dans votre contenu.

Quel est le statut de l’utilisation de la recherche vocale jusqu’à présent?

Cela peut être étrange, mais à ce jour il n’y a pas assez d’informations sur l’adoption de la recherche vocale par les utilisateurs. Google et Amazon, ne communiquent pas sur combien de personnes utilisent la recherche vocale, à qu’elle fréquence utilisent-t-il leur assistant vocal, ni pour chercher quoi …

Ceci dit, il y a peut-être une explication. Il est possible que Google et Amazon ne veuillent pas montrer qu’ils savent ce que vous cherchez tous les jours, combien de fois vous utilisez votre assistant vocal et encore ne pas montrer qu’ils communiquent vos informations aux annonceurs ! Donc aborder pour le moment ces sujets est assez délicat pour Google et Amazon.

Ce qui est sûr, c’est que Google et Amazon vont mettre tous les moyens nécessaires pour que les gens adoptent la recherche vocale. Rappelez-vous du mobile, personne n’y croyait au début, et là, on voit que les recherches mobiles dépassent celle desktop.

Pourquoi Google s’intéresse-t-il à la recherche vocale?

Google a vu juste pour la recherche mobile et il voit juste pour la recherche vocale aussi. La recherche vocale, est l’évolution logique après avoir amené les gens à utiliser de plus en plus leur mobile.

Mais pourquoi Google mise sur la voice search ?

1) Parce qu’il semble avoir assez de données et d’idées sur ce que les gens recherchent en termes de requêtes. Que ce soit à Noël 2019 ou 2010, les mots clés utilisés pour chercher un cadeau sont les mêmes. On peut donc dire qu’il n’y a plus de grande évolution en termes de requêtes pour Google.

2) La grande idée de Google était toujours de donner naissance à l’IA (intelligence artificielle) et les mots (requêtes) seuls ne suffisent pas à pousser des résultats pertinents. C’est pourquoi, la recherche vocale est une clé, car elle ajoute une touche humaine dans la recherche et Google a besoin de cela pour améliorer ses algorithmes.

3) Cela dit, la recherche vocale est également un autre produit pour Google à « vendre »! En effet, en tant qu’entreprise rentable, Google a « l’obligation » de proposer de nouveaux produits et de ne pas se limiter à Google AdWords et YouTube.

Comment la recherche vocale va affecter le digital ?

Tous les experts s’accordent à dire que 50% de toutes les recherches utiliseront la voix d’ici 2020 ! De grands changements sont donc à venir, si la prophétie Voice Search se produit 🙂

#1 – Pour le référencement naturel, la recherche vocale va absolument donner plus de valeur au travail du SEO, en faisant en sorte que les référenceurs prennent le lead pour définir comment un site web devrait être pour être éligible à la recherche vocale.

#2 – Pour le référencement payant, les volumes seront affectés car davantage de personnes utiliseront leur assistant vocal. En effet, les utilisateurs n’ont pas d’écran pour cliquer sur l’annonce AdWords. Donc, pour l’instant, nous pouvons supposer que tout le trafic de recherche vocale, sera redirigé vers les résultats organiques.

#3 – Pour le Display, ce sera la même chose que les liens payants. Les utilisateurs sans écran, ne peuvent pas cliquer ou choisir une bannière. Cela dit, nous pourrions nous attendre à ce que dans quelques années, Google va pousser toutes les annonces payantes à d’autres types de supports comme: la télé, la voiture, les montres …

#4 – Pour le contenu, il y aura de gros « chambardements ». En effet, les copywriters devront changer leur manière d’écrire afin de publier davantage des contenus user-centric. Les copywriters doivent également assumer qu’une grande partie du contenu du site web ne sera pas lue par les utilisateurs ! Certes, ils doivent continuer à produire un contenu de qualité …  mais, ça sera les robots de Google qui vont le lire et décider comment l’abréger pour les utilisateurs.

#5 -Enfin, pour les réseaux sociaux, les marques devront assumer le fait de pousser pas que des messages publicitaires, mais publier des « how to », répondre aux questions les plus fréquentes … En effet, il est très probable que Google, utilisera les profils sociaux des marques pour vérifier si une réponse y existe déjà.

Mot de la fin

La recherche vocale sera l’un des sujets brûlants de 2018. Il n’y a pas encore de communications officielles de part des principaux acteurs du marché sur l’adoption de la recherche vocale, mais nous allons bientôt en savoir plus. Les résultats enrichis sont pour le moment le meilleur (et le seul) moyen de promouvoir un contenu pour la recherche vocale. Et en parlant de contenu, il faut envisager de travailler sur le contexte et pas exclusivement sur les mots-clés. Parce que, les assistants de recherche comme Google Assistant, Cortana, Alexa, travaillent pour détecter l’intention de l’utilisateur en fonction du contexte.

À ce stade, nous espérons que vous avez une meilleure idée sur la recherche vocale.

Si vous souhaitez mettre en place la recherche vocale sur votre site web, n’hésitez pas à contacter notre agence webmarketing, pour une consultation gratuite.

Recherche vocale 2018: tout ce que vous devez savoir
5 (100%) 3 votes

2018-09-12T16:01:06+00:00

Leave A Comment

Lire les articles précédents :
KPI SEO
9 KPIs pour évaluer les performances de votre SEO

Dans cet article, nous partageons avec vous les 9 KPI les plus importants que vous devriez regarder afin d'évaluer les...

Fermer